S’initier au zéro déchet grâce au camping (1/4)

S’initier au zéro déchet grâce au camping (1/4)

C’est l’été, les vacances approchent et vous ne rêvez que d’une chose : vous évader dans les grands parcs du Québec, profiter du grand air et vous reconnecter avec la nature.

C’est l’été, les vacances approchent et vous ne rêvez que d’une chose : vous évader dans les grands parcs du Québec, profiter du grand air et vous reconnecter avec la nature. Cette année c’est décidé, vous partez en camping ! Et cela tombe bien car pour cette période estivale, nous vous avons concocté une série d’articles pour apprendre à camper de façon responsable. 

Que vous soyez grand débutant ou expert dans l’art de poser la tente et d’allumer le feu, BocoBoco vous dévoile tous ses conseils pour une escapade écologique, économique et magique !

 

 

Camping et zéro déchet, le duo gagnant

Se lancer dans un mode de vie zéro déchet c’est vouloir réduire au maximum sa production de déchets et vivre de manière plus respectueuse envers l’environnement. Partir camper quelques jours avec uniquement le strict nécessaire est justement le moment parfait pour se rendre compte de sa consommation

  • Avant de partir, on doit faire des choix entre ce qu’on emmène et ce qu’on sacrifie. Le manque de place dans l’auto nous rend vite minimaliste !
  • Sur place, on se prépare des repas simples, avec peu d’ingrédients (on peut toujours tenter des lasagnes au coin du feu mais il y a tout de même des recettes plus faciles !). 
  • On réalise mieux notre quantité de déchets à jeter ou à recycler vu qu’on les garde à côté de nous, le temps du trajet jusqu’au prochain bac.

Finalement, il suffit d’une semaine à la belle étoile pour comprendre que l’on s’encombre de beaucoup d’objets inutiles au quotidien. Le camping est donc un très bon test pour envisager une transition vers un mode de vie plus écologique. Alors, ça vous tente ?

 

 

Nos Boco astuces pour un camping zéro déchet

 
Nos Boco astuces

 

Même si vous commencez tout juste à réduire vos déchets et que vous n’êtes pas encore très équipé(e)s, il existe plusieurs techniques pour surveiller son empreinte environnementale en camping. D’après Béa Johnson, le zéro déchet se base sur 5 grands principes (refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter). On vous explique en quoi chacun consiste pour un séjour dans la nature.

 

REFUSER 

Aternatives zéro déchet pour un séjour en camping

Pour commencer à réduire vos déchets, refusez tous les objets dont vous n’avez pas besoin. Oubliez les articles à usage unique et les produits suremballés et privilégiez des alternatives durables.

  • Évitez au maximum la vaisselle en carton ou plastique : emportez plutôt quelques assiettes et des couverts. Pour les laver, vous aurez uniquement besoin d’un produit biodégradable comme du savon de Marseille ou du vinaigre blanc et d’une éponge ou d’un luffa. Si vous préférez, grattez un peu de votre cake vaisselle avant de partir pour pouvoir l’utiliser sur place.
  • Éliminez les bouteilles et les sacs en plastique : optez pour une gourde et faites le plein d'eau avant de partir de chez vous. Si vous n’avez pas accès à de l’eau potable pendant le séjour, utilisez des filtres ou des comprimés pour la purifier. Transportez vos affaires dans des sacs en tissu
  • Pour la nourriture, privilégiez des contenants en verre, des chiffons ou des emballages alimentaires écologiques pour emballer vos fruits et légumes. Oubliez les essuie-tout ou serviettes en papier jetables et emportez vos serviettes en tissu.

 

RÉDUIRE 

La deuxième étape est de réduire, c’est à dire de se contenter de ce dont on a vraiment besoin. Simplifiez vos bagages et vos vacances en ne gardant que le strict nécessaire.

  • Triez votre trousse de toilette et vos nombreux produits pour le corps : contentez vous d’un savon solide et d’un shampoing en barre.
  • Évitez les lingettes jetables : remplacez les par un gant ou une débarbouillette que vous pourrez laver régulièrement.
  • N’emportez pas trop de vêtements “au cas où”, la plupart du temps ils ne feront que vous charger. Vous n’avez peut-être pas besoin de 10 paires de chaussettes si vous passez vos journées en sandales par exemple.
  • Côté repas, emportez uniquement les quantités nécessaires. Privilégiez les aliments déshydratés qui sont plus légers à transporter. Choisissez des produits qui se conservent facilement et se cuisinent de multiples façons comme le riz ou les pâtes. Vous pourrez varier vos recettes sans avoir à emporter tous vos placards ! 
  • Pensez aussi à réduire votre consommation d’énergie en optant pour des recharges solaires, des piles rechargeables, des lampes LED ou des matelas de sol qui peuvent se gonfler sans pompe électrique.

 

RÉUTILISER 

Favoriser la réutilisation pour un campung zéro déchet

Lorsque vous ne pouvez ni refuser, ni réduire certains objets, il vous reste encore la possibilité de les réutiliser. Pensez au matériel d’occasion pour diminuer vos déchets tout en faisant des économies et variez les utilisations de vos produits. 

  • Pour votre matériel de camping, empruntez ou louez l’équipement que vous ne prévoyez pas d'utiliser régulièrement. Louez votre tente dans un magasin MEC ou faites vous prêter un sac à dos par un ami. 
  • Pensez aussi aux groupes Facebook sur lesquels vous pouvez acheter des produits neufs ou très peu servis à des prix très intéressants. On vous conseille celui-ci ou bien celui-là

 


 
RECYCLER & COMPOSTER

A la maison comme en camping, chaque geste compte ! Gardez vos bonnes habitudes et jetez vos déchets à l’endroit adéquat. Au Québec, plus de 90% des campings ont des bacs de récupération, ce qui vous facilitera grandement la tâche !

  • Avant de partir, renseignez-vous sur les installations de recyclage de votre lieu de campement. Le site de Camping Québec est très pratique trouver facilement ces informations.
  • Triez ce que vous pouvez sur place et conservez le restant dans un sac cabas pour pouvoir recycler à votre retour chez vous. Pour le compost, stockez vos déchets organiques dans un grand bocal en verre. 
  • Pour les déchets dangereux comme les bonbonnes de propane, gardez les contenants vides jusqu’à votre retour pour les faire remplir. C’est plus économique que de les échanger contre de nouvelles bouteilles et vous évitez de créer des déchets !

 

Bien évidemment, la transition zéro déchet doit se faire petit à petit et vous n’allez pas forcément adopter toutes ses astuces lors de votre prochain camping. L’objectif n’est pas de changer d’un seul coup toutes vos habitudes. Choisissez d’abord les solutions avec lesquelles vous êtes à l’aise afin de réduire vos déchets et surtout, soyez indulgents avec vous même

 

L'anecdote de Lauren en camping :

"En 2016, je suis partie en camping avec des amis en Gaspésie. Ma grande amie Émilie voulait aller voir la conférence de Béa Johnson à New Richmond. Nous sommes alors partis 10 jours pour faire un beau tour de la Gaspésie et découvrir le mouvement zéro déchet que je ne connaissais que de nom. Ce voyage a été une révélation et la présentation de Béa Johnson a remis en cause beaucoup de choses dans mon quotidien. À commencer par la quantité d’affaires que j’avais dans mes placards. C’est ainsi que ma belle aventure zéro déchet a débuté !"

Vous aussi, racontez nous vos anecdotes de camping dans les commentaires !

 

Notre article vous a donné envie de partir ? Rendez-vous dans 2 semaines pour découvrir nos spots de camping préférés ! 

 

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
// ======= // HubSpot // =======